Deutsch
English
Français
 
 
 

TERRAIN & SOL

 

Gestion du territoire

Améliorations foncières

Le but des améliorations foncières est de créer, dans le cadre du mandat constitutionnel, des structures optimales à long terme pour l’agriculture, de baisser les coûts de production pour une agriculture durable et de globalement améliorer sa compétitivité. Les améliorations foncières ont également pour tâche d’améliorer en particulier les conditions de vie et de travail dans les régions de montagne et les régions périphériques.

Pour concilier les intérêts les plus divers, il faut des ingénieurs capables de négocier et de travailler en bonne collaboration interdisciplinaire. Ces projets de longue durée nécessitent un bon contact avec les propriétaires et les agriculteurs et un talent pour la négociation diplomatique, ainsi que des connaissances techniques dans les domaines de la construction de chemins, des drainages, de l’écologie et de l’aménagement du territoire.

A l’heure actuelle, les améliorations foncières peuvent également être appliquées dans les zones à bâtir ou les zones industrielles. Elles sont l’instrument idéal pour les changements d’affectation et constituent un procédé éprouvé pour des remaniements parcellaires, capable de tenir compte des intérêts les plus divers.

 

 

Développement rural :

Projets de développement régional :
Il s’agit de projets pour le développement régional et pour la promotion de produits indigènes et régionaux, qui sont même subventionnés par la Confédération et les cantons, pour autant que l’agriculture est majoritairement impliquée. Ces projets englobent des mesures pour créer de la plus-value dans l’agriculture. Ils renforcent la collaboration intersectorielle entre l’agriculture et des secteurs proches telles que le commerce, le tourisme, l’industrie du bois et l’industrie forestière. Elles peuvent également comprendre des mesures pour la réalisation d’intérêts publics ayant des aspects écologiques, sociaux et culturels. Les mesures doivent être axées sur une approche intégrée quant au fond et coordonnées avec le développement régional et avec l'aménagement du territoire.
 

Initiatives de projet collectifs 
L’élaboration et la mise en œuvre d’initiatives de projet largement soutenus pour le développement de régions rurales bénéficient d’une aide. L’évaluation pour le financement des projets est effectuée sur la base d’une simple description de projet (esquisse de projet OFAG).
Les initiatives de projet doivent comporter une ou plusieurs mesures des domaines suivants : promotion des ventes, réseau écologique, préservation de ressources phytogénétiques et zoogénétiques, assainissement des eaux, exploitation durable des ressources ou développement rural (voir également améliorations foncières). 
 
Projets-modèles
Avec le projet-modèle "Synergies dans l'espace rural", les quatre offices fédéraux veulent trouver de nouvelles modalités pour mettre en œuvre leurs politiques en collaborant de manière efficace.

CLIMAT & ENVIRONNEMENT

Que se passe-t-il à tel endroit lorsque le climat se réchauffe ? Comment notre espace de vie se transforme-t-il ? Pourquoi le niveau de la mer monte-t-il ? Est-ce que les continents se dessèchent ? Les plaques continentales se glissent-elles toujours les unes sur les autres ? – Les géomaticien-ne-s mesurent ces changements et donnent des réponses.

 
TERRAIN & SOL

Chacun d’entre nous a déjà vu des géomaticien-ne-s à l’œuvre. On les trouve au bord de la route avec leurs instruments de mesures et les automobilistes freinent parce qu’ils pensent être en présence d’un contrôle radar. Les enfants s’arrêtent parce qu’ils aimeraient aussi avoir une veste de sécurité aux couleurs vives. – Mais que font-ils exactement ?

 
TECHNIQUE & INDUSTRIE

Comment arrive-t-on à se joindre exactement au milieu lorsque l’on perce un tunnel depuis deux portails ? Pourquoi l’étagère à la maison est-elle de travers, alors qu’un bâtiment de 300 mètres de hauteur est parfaitement vertical ?  - Parce que les géomaticien-ne-s y veillent...

 
NAVIGATION & MOBILITÉ

Autrefois, le passager disait : "On devra bientôt tourner à droite." Cela ne suffit plus aujourd’hui. Impasses, nouvelles dessertes, destinations spéciales – un système de navigation moderne sait apparemment tout. – Mais seulement grâce à la géomatique…